CA du collège Pierre et Marie Curie d’Héricourt : motion présentée par les enseignants lors du vote de la DGH 2014.

mardi 8 avril 2014
par  David Caillet

Rappelons quelques chiffres en introduction :

La DGH prévue pour la prochaine rentrée est de 845, 5 heures (783 HP et 62,5 HSA) pour une prévision de 744 élèves au collège et 10 ULIS.

A 0,9 heure près, c’est la même DGH qu’en 2012 alors que le collège comptait 708 élèves et déjà 10 ULIS.
Le collège était alors doté de 846,4 heures (769,4 HP et 77 HSA) !

C’est donc la même DGH mais avec une trentaine d’élèves en plus !

Le collège d’Héricourt a gagné une cinquantaine d’élèves entre 2008 et 2013 (voir graphique extrait du rapport financier 2013 : effectifs collège, ULIS, SEGPA confondus).

Motion présentée par les enseignants et les parents d’élèves Collège Pierre et Marie Curie Héricourt Conseil d’administration du 3 avril 2014

Depuis plusieurs années maintenant, nous faisons part à travers nos motions de notre mécontentement, de nos inquiétudes et des besoins spécifiques de notre établissement.

Depuis plusieurs années maintenant, les dotations allouées sont insuffisantes pour assurer la réussite de tous nos élèves dans de bonnes conditions d’enseignement.

Non seulement nous ne pouvons que déplorer une situation qui se détériore… :

- Classes surchargées
- Prise en charge très difficile des élèves en difficultés dans des classes surchargées
- Pratique de l’oral dans des groupes surchargés en langues
- Réduction des options et du choix des options proposées aux parents
- Réduction de la diversité des enseignements
- Absence de groupes en sciences
- Application des horaires planchers dans certaines matières
- Postes partagés pour plusieurs collègues

… Mais on attend en plus des enseignants qu’ils sachent, eux, continuellement adapter leurs pratiques au gré des réductions de moyens. Nous ne pouvons accepter une telle politique éducative qui fait reposer uniquement sur la pédagogie des enseignants la responsabilité des difficultés et des échecs.

Nous continuerons, dans l’intérêt des élèves, à tenter de gérer le mieux possible cette situation critique. Si un jour le système éducatif prend conscience de l’urgence de répondre à nos appels, parents, élèves et enseignants ne pourront que s’en réjouir.

Texte rédigé par L. Blanc et J.-M. Simon.


Portfolio

Evolution effectifs 2008 2013