CARTE DES LANGUES VIVANTES 2016 - BILAN DES SUPPRESSIONS DES SECTIONS BILANGUES

mercredi 27 janvier 2016

Les décisions de suppressions ne relèvent d’aucune cohérence ; elles sont très inégales d’un département à l’autre et même à l’intérieur d’un département.

  • La plupart des sections disparaissent dans le Doubs, la plupart sont maintenues dans le Territoire de Belfort.
  • Tout le nord du département du Doubs est dépourvu de bilangues, alors qu’il y aura de nombreuses sections sur Besançon et ses alentours.
  • Le plateau de pontarlier et la zone frontalière n’offriront plus qu’une seule bilangue.
  • Les villes de Lons le Saunier, Gray, Luxeuil n’offrent plus aucune option bilangue.

Ces décisions ne relèvent pas d’une réflexion par rapport aux intérêts des familles mais d’un opportunisme par rapport aux réactions supposées des parents et aux ressources humaines locales.
Cette carte des langues est la preuve que la réforme, loin d’atténuer les inégalités sociales, va les creuser.

En Bourgogne, deuxième académie d’une même région, ce sont une centaine de bilangues qui seront proposées l’an prochain aux élèves !

BILAN DES SUPPRESSIONS DES SECTIONS BILANGUES PAR DÉPARTEMENTS


Documents joints

Bilan suppressions bilangues