Carte cible des professeurs documentalistes votée au CTA du 22 janvier 2016

lundi 8 février 2016

Initialement, le groupe de travail mis en place par le rectorat concernant la carte cible des professeurs documentalistes n’était constitué que de chefs d’établissements et d’IPR.

Grâce à l’intervention du SNES auprès du rectorat, un groupe miroir en présence des organisations syndicales a vu le jour. Plusieurs réunions ont donc eu lieu et ont permis de faire évoluer la situation puisque la première carte prévoyait 4 suppressions de postes et remettait en cause le principe d’un Équivalent Temps Plein par établissement, ce qui heureusement n’est plus d’actualité.

Néanmoins les différentes versions de la carte cible présentées lors des réunions du groupe miroir sont à moyens constants et ne permettent donc pas de proposer une offre pédagogique et culturelle équitable pour tous les élèves de l’académie.

Le SNES n’a cessé, au cours des réunions, de répéter que la dotation des professeurs documentalistes n’était pas suffisante et qu’il refusait de participer au jeu des « chaises musicales » (prendre un poste ou 1/2 poste à un endroit pour le remettre à un autre).

Le rectorat a fait des choix pour répartir les postes et aboutir à une carte cible qui n’est pas satisfaisante puisqu’inéquitable en terme d’offre pédagogique pour les élèves (situation difficile pour les établissements en réseau ou multi sites par exemple).

Nous aurions pu espérer faire encore bouger les lignes et évoluer la situation si le vote « Contre » des organisations syndicales avait été unanime lors du CTA mais la carte cible a été adoptée ce 22 janvier 2016 avec :

6 voix CONTRE (FSU / FO)

4 ABSTENTIONS (SGEN / SE-UNSA)

N’hésitez pas à nous contacter pour davantage de précisions.

Pour le SNES-FSU, Sylvie Nantes-Berger, Isabelle Guillaume, Sophie-Hélène Rauch


Documents joints

Carte cible des professeurs documentalistes