CTSD du 14 mars 2017 : dans les collèges du Jura "Plus=Moins"

lundi 20 mars 2017
par  Benoît Vuillaume

Mardi 14 mars, le CTSD concernant la suppression, la création et le couplage de postes s’est tenu à l’inspection académique du Jura. En déclaration préalable, la FSU a insisté sur les effets néfastes de l’augmentation de la proportion d’HSA dans les dotations ainsi que sur les micro BMP qu’elle engendre de manière très nette pour la rentrée prochaine. La FSU a également attiré l’attention de l’inspecteur sur les manquements de certains chefs d’établissement quant à l’absence de préparation et de concertation dans la préparation de rentrée : quelques chefs d’établissement refusent encore de communiquer et de convoquer le commission permanente et CA au mois de février, malgré un courrier du recteur dans ce sens ! Cette unique déclaration préalable a été l’occasion pour l’Inspecteur de rappeler que l’épure de la carte scolaire était satisfaisante et que les dotations devaient permettre de mettre en œuvre la réforme de collèges avant tout.
Concernant les créations et suppressions de postes, la balance est négative. Avec 8 créations et 12 suppressions, le Jura perd 4 supports de postes définitifs. Alors certes, comme l’a rappelé l’Inspecteur, la majorité de ces suppressions concernent des postes gelés (qui n’étaient pas pourvus), limitant ainsi l’impact humain direct. Néanmoins, comme la FSU l’a expliqué, ces suppressions posent problème car elles se transforment bien souvent en heures supplémentaires pour les collègues et/ou en BMP. Ces BMP, souvent très réduits se multiplient dans le Jura, particulièrement en Lettres : ils risquent de consommer, de fait, des moyens de remplacements.
Au chapitre des créations de postes, la FSU est intervenue à plusieurs reprises. Cette année, fait assez remarquable, un poste d’arts plastiques est créé dans le Jura au collège de Moirans. Ce poste sera couplé avec le collège de Lavans qui recevra un autre complément dans cette même discipline. Nous avons attiré l’attention de M l’inspecteur sur le fait que le collège de Lavans ne dispose d’aucun support ni en arts plastiques ni en éducation musicale contrairement à Moirans. La création d’un poste dans le pôle art sur le collège de Lavans aurait permis également d’étoffer le nombre de postes fixes de ce collège. Cela nous a été refusé. Néanmoins l‘Inspecteur réfléchit pour l’année prochaine à la création d’un poste en éducation musicale à Lavans. A Arinthod cette fois, un gros BMP de lettres classiques de 10,5 heures aurait avantageusement pu être couplé au collège d’Orgelet et donner naissance à un poste fixe. Mais c’est sans compter sur les 4 HSA consommées en lettres à Orgelet qui empêchent sciemment ce type de créations. On le voit, le nombre d’HSA limite la création de postes.
Au moment des votes, La FSU a voté contre (5 voix) les propositions de Création/suppression, FO (1voix) et SE-UNSA (4 voix) se sont abstenus.
Aurélien Bergonzi . Benoit Vuillame

- Déclaration préalable au CTSD du 14 mars 2017

- Tableau des Créations suppressions Compléments de service et BMP


Documents joints

PDF - 141.1 ko
PDF - 502.5 ko