Journées institutionnelles de mathématiques et autres missions...

vendredi 15 décembre 2017
par  Philippe Piguet

Besançon, jeudi 14 décembre 2017

à

Monsieur le Recteur de l’académie de Besançon

Objet : formations institutionnelles de mathématiques

Monsieur le Recteur,

Les professeurs de mathématiques de l’académie ont été destinataires, le 30 novembre dernier, d’un courriel du corps d’inspection de la discipline leur demandant de « (…) prendre toutes les dispositions pour pouvoir assister à la totalité de la journée de formation ». Ce courriel répondait à des messages d’enseignants les « priant d’excuser par anticipation [leurs] retards ou départs anticipés pour des motifs dont nous ne contestons pas qu’ils relèvent d’une réelle volonté de [leur] part d’assurer aux mieux [leurs] missions (cours dans des classes d’examen, conseils de classe, réunions de parents…) ». S’agissant des deux dernières raisons invoquées, nous attirons votre attention sur le fait que ces « missions » sont des obligations de service et, qu’à ce titre un enseignant pourrait donc se voir reprocher son absence par le chef d’établissement.

Nous sommes, à l’instar des enseignants de mathématiques de l’académie de Besançon, conscients du travail conséquent mis en œuvre par l’inspection de mathématiques pour mettre en place des formations institutionnelles chaque année, mais, pour autant, ces journées se déroulant régulièrement en décembre et en mars, la superposition de ces formations avec les instances de fin de trimestre des établissements est inévitable.

Le SNES-FSU vous demande donc, monsieur le Recteur, de clarifier cette situation, afin que les enseignants concernés ne se retrouvent pas dans la situation absurde ou « buridanesque » qui, au titre de la double injonction, consisterait à se voir reprocher, par les représentants de l’administration que sont les chefs d’établissements, un choix dicté par les IPR, autres représentants de l’administration…

Nous vous prions de bien vouloir agréer, monsieur le Recteur, l’expression de notre attachement à un service public d’éducation respectueux des personnels.

Pour le Secrétariat académique du SNES-FSU,
Nathalie FAIVRE, Philippe PIGUET, Sandrine RAYOT