Rentrée 2018 : les personnels du collège Lou Blazer de Montbéliard seront en grève mardi 19 juin

Élèves de la petite Hollande sacrifiés - Communiqué de presse des personnels du collège Lou Blazer, Montbéliard
samedi 16 juin 2018
par  Philippe Piguet

Nous vous informons que les personnels du collège Lou Blazer de Montbéliard seront en grève mardi 19 juin 2018 de 8h à 16h30. Le collège connaît en effet depuis 2014 une augmentation considérable de ses effectifs (plus de 200 élèves supplémentaires en 4ans) ; or cette augmentation des effectifs n’est pas suivie d’une augmentation des moyens alloués au collège :

  • Aucun moyen humain supplémentaire ce qui rend l’encadrement des élèves lors des temps de récréations de plus en plus compliqué (pour exemple 1 surveillant est responsable à lui seul lors des temps de récréation de plus de 100 élèves). Nous demandons donc un poste de surveillant supplémentaire, un poste d’assistant pédagogique pour aider les élèves en difficulté ainsi qu’un 3e poste de conseiller principal d’éducation.
  • Notre collège étant un collège classé REP + (Réseau d’Education Prioritaire), nous disposions d’un nombre d’heures spécifiques pour mener des projets innovants. Or en 3 ans ce nombre d’heures a été divisé par 3. Nous devons donc renoncer à poursuivre des projets qui avaient fait leurs preuves comme le tutorat par exemple. Nous demandons au rectorat de réexaminer à la hausse notre dotation. Il apparaît en effet que nous sommes mal dotés par rapport aux autres établissements REP+ de l’académie, et nous ne comprenons pas cette inégalité.
  • Pour terminer ce sombre tableau, notre collège est trop petit pour accueillir autant d’élèves. En effet, le collège, quasi neuf, a été prévu pour 564 élèves alors que les prévisions de la rentrée 2018 sont de 687 élèves. Où allons-nous les mettre ? Le conseil départemental nous propose des solutions insuffisantes et inadaptées comme la transformation de la salle de cantine des personnels en salle de classe. Nous demandons à court terme l’installation de préfabriqués dès la rentrée 2018 pour assurer une scolarité décente à nos élèves et à plus long terme une révision de la carte scolaire, ce qui reste le cœur du problème.

Pour conclure, le collège Lou Blazer accueille des élèves aux difficultés aussi nombreuses que variées, sans les moyens qui nous permettraient de les accompagner décemment.