CTSD 19 juin

mardi 26 juin 2018
par  Bérenger Priouzeau

A l’ordre du jour du CTSD du 19 juin 2018 figuraient les mesures d’ajustement d’ouverture et de fermeture de classes, les implantations des compléments de service, les BMP et les supports d’affectation des fonctionnaires stagiaires.
Les représentants SNES-FSU ont joué leur rôle : nous avons ainsi pu proposer des modifications afin d’améliorer quelques situations au niveau de l’implantation des compléments de service. En ce qui concerne les fonctionnaires stagiaires, nous ne pouvons que déplorer qu’il soit prévu d’accueillir un fonctionnaire stagiaire dans un établissement REP. Nous avons pu constater encore une fois que l’implantation des supports d’accueil des stagiaires se fait sans que les collègues sollicités pour être tuteurs soient consultés avant que la décision ne soit prise.
Les représentants du SNES-FSU ont évoqué la situation des collègues de Lou Blazer et ont porté les revendications de ceux d’Audincourt qui nous avaient sollicités : nous nous sommes sentis bien seuls car les autres organisations, sollicitées elles aussi, n’ont pas daigné faire mention de ces situations dans leurs déclarations préalables.
Nous avons malgré tout obtenu l’engagement du DASEN d’intervenir auprès de la présidente du conseil départemental pour trouver une solution au problème des locaux de Lou Blazer.
Pour le collège Jean Bauhin, aucune décision n’a été prise malgré la situation de saturation des classes de 3ème qui seront dans l’incapacité d’accueillir les probables redoublants. Le DASEN s’est engagé à étudier précisément la situation du collège et à ouvrir une classe supplémentaire si besoin à Audincourt, Valentigney ou Seloncourt, ces 3 établissements étant dans la même situation de saturation.
Nous ne pouvons que déplorer ce choix qui ne permet pas d’accorder de bonnes conditions d’apprentissage aux élèves de ces établissements en REP ni de bonnes conditions de travail aux personnels. Depuis le CTSD, nous avons appris que la décision avait été prise d’ouvrir une classe supplémentaire à Seloncourt en raison de l’inscription de… 5 pensionnaires du centre de formation du FCSM. Reste une question : où iront les redoublants d’Audincourt qui étudient l’italien en LV2, langue qui n’est pas enseignée à Seloncourt ?
Loin d’être satisfaits de la situation exposée lors de ce CTSD, les représentants FSU ont voté contre les propositions de l’administration, tout comme FO. LE SGEN et l’UNSA se sont abstenus.