CHAISES VIDES AU RECTORAT

Le « dialogue social » est-il encore à l’ordre du jour ?
mardi 3 juillet 2018
par  Nathalie Faivre

En réponse à l’une des questions posées par le SNES-FSU, le recteur annonce au cours du comité technique académique du 21 juin, qu’il a reçu l’ordre du ministère de ne plus communiquer les résultats académiques de Parcours Sup’.

Une demi heure plus tard, le recteur préfère « partir en visite » plutôt que d’assister à cette instance et d’engager une discussion avec les organisations syndicales.
Et pour cause, le ministère avait vendu Parcours Sup’ comme plus efficace, mais 20% des étudiants sont encore sans affectation à l’heure actuelle. 170 000 candidats sont en attente d’une place, soit 54 000 de plus que l’an passé.

Monsieur le recteur n’avait pas non plus envie de discuter sur la fusion des académies, ni sur les écoles du socle, ni sur la formation professionnelle… pas plus que sur les 10 points pour vote et les 6 points pour information figurant à l’ordre du jour, dont l’examen a duré 5 heures 30. Les autres membres de l’administration sont restés, mais pas trop longtemps ! En fin de séance, un seul représentant des autorités rectorales avait tenu bon jusqu’au bout...