Groupe de travail relatif à la carte des enseignements, hors spécialités

samedi 1er décembre 2018
par  Sandrine Rayot

Les représentants des personnels étaient invités à participer à un groupe de travail relatif à la carte des enseignements, hors spécialités, en collège et lycée.
Force a été de constater que ce genre d’instance est juste fait pour informer, et qu’aucune discussion n’est possible. Sur les 27 demandes, seules 15 ont été étudiées, toutes les demandes de lycées étant hors cadre, les textes ministériels n’existant pas encore. Idem pour les classes sportives à horaires aménagés.
Nous avons appris lors de cette instance que le rectorat était satisfait de la couverture du territoire en ce qui concerne les SEGPA, ce qui nous a fortement surpris, de nombreux dossiers d’orientation ou ré-orientation en SEGPA n’aboutissant pas faute de places dans certains secteurs géographiques. Et que dire des secteurs où il n’y a pas de classe à une distance raisonnable (vallée du Doubs par exemple).
Concernant les UPE2A, M. le secrétaire général adjoint a admis que, dans les établissements ayant un dispositif, il fallait garder une marge sur les effectifs afin que les élèves primo-arrivants puissent être intégrés dans les classes dans des conditions correctes. La situation est identique pour les établissements accueillant des ULIS. Il faudra s’en rappeler au moment des dotations...
Le "clou du spectacle" fut l’évocation du lycée de Mouchard pour lequel le rectorat décide de la fermeture d’une demi-section de STI2D. La FSU s’est étonnée de cela, alors même que la situation a été évoquée le 19 novembre dernier et qu’à ce moment-là, aucune décision n’était prise, les propos de Mme la secrétaire générale ayant été relus. Lors de la discussion qui a suivi, M. le secrétaire général adjoint n’a pas semblé montrer grand intérêt à la situation des STI2D dans l’académie, son téléphone retenant toute son attention...

Vous trouverez ci-dessous le document de travail ainsi que les décisions prises par le rectorat.


Documents joints

GT du 29112018