Newsletter 2020-11

lundi 11 mai 2020
par  Laurent Lécuyer, Sylvie Nantes-Berger

Pour le SNES-FSU, la priorité est la santé et la sécurité des élèves et des personnels. Quelle que soit la date aucune réouverture n’est envisageable si les conditions sanitaires garantissant la santé et la sécurité des personnels et des élèves ne sont pas réunies.

*Lettre du SNES-FSU Besançon*

Le SNES vous aide - Nous joindre

Section académique du

SNES-FSU. Besançon

19, avenue Droz 25000 Besançon

03 81 47 47 90

s3bes@snes.edu

 

AGIR COLLECTIVEMENT

pour imposer des garanties sanitaires

 

Le temps n’est pas à la polémique, nous répètent en boucle Président, Gouvernement et majorité parlementaire, néanmoins le dé-confinement à partir du 11 mai a t-il  vraiment été décidé en écoutant les préconisations du conseil scientifique ?

Pour la ré-ouverture des établissements scolaires, la réponse est non. Le conseil scientifique dans sa note du 20 avril dernier page 16 préconisait une ré-ouvertures des établissements scolaires en septembre.

 

Pour le SNES-FSU, la priorité est la santé et la sécurité des élèves et des personnels. quelle que soit la date aucune réouverture n’est envisageable si les conditions sanitaires garantissant la santé et la sécurité des personnels et des élèves ne sont pas réunies.

 

 

La santé des personnels  et des élèves passe avant tout!

 

Si doutes ou interrogations, contacter les sections départementales(S2) et/ou la section académique (S3).

 

S2 Doubs : sandrine.rayot@besancon.snes.edu

S2 Jura : laure.flamand@besancon.snes.edu

S2 Haute Saône : snes70@besancon.snes.edu

S2 Territoire de Belfort : elvire.celma@besancon.snes.edu

 

Section académique (S3) : 03 81 47 47 90  s3bes@snes.edu

 

 
Dé-confinement
 
Calendrier de ré-ouverture

En ce qui concerne le 2nd degré, la date minimale de reprise avec les élèves dépendra du classement de chaque région en vert ou en rouge. Pour l'heure la date minimale en Franche-Comté est fixée au 2 juin.

 

C'est la capacité à accueillir les personnels et les élèves dans le cadre défini par le protocole sanitaire qui doit définir la date réelle de retour.

 

A ce titre, tant que les conditions sanitaires ne sont pas garanties,  les réunions doivent se faire en distanciel CA et/ou CHS compris.

En cas de non respect du protocole, ce qui peut arriver...
Suite à la confirmation de quatre cas de coronavirus au sein de l'équipe de direction du collège Gérard Philippe de Chauvigny, la rentrée, prévue le 18 mai pour les élèves, est reportée. Lire l'article sur France Bleu
 

La question de la reprise pour les personnes "vulnérables" est abordées dans la FAQ du SNES-FSU régulièrement mise à jour. On peut y lire :

  • J’ai une pathologie reconnue par la Fonction publique (DGAFP) ou je vis avec une personne dite fragile, suis-je tenu de me rendre dans mon établissement ?
  • Non, en période de dé-confinement, comme au début de l’épidémie, les personnes dites fragiles  doivent rester à leur domicile, le ministre l’a encore répété ces derniers jours suite aux nombreuses sollicitations du SNES-FSU.

Lire la suite de la FAQ

Personnels ?
 
Les éléments "cadre" du retour en établissement
 
Le choix fait par le gouvernement à été de renvoyer au terrain la mise en œuvre effective de la reprise en faisant porter sur l'échelon local son organisation dans le strict respect du protocole sanitaire. Cela signifie que nous devons peser localement sur l'organisation mise en place.
 
Protocole sanitaire

Le protocole sanitaire publié le 3 mai, fixe des conditions minimales de sécurité et santé au travail tant pour les personnels que les élèves.

A la page 11 de ce document, il est précisé: "Avant la réouverture, et comme détaillé dans le présent guide, il revient aux collectivités territoriales et aux responsables d’établissement d’organiser la reprise dans le respect de la doctrine sanitaire et de vérifier son applicabilité avant l’accueil des élèves."

 
Circulaires 
 
Comment agir localement ?
 
L'organisation et la capacité d'accueil réelle d'un établissement doit être définie dans le respect total du protocole sanitaire qui parfois  entre en contradiction avec la circulaire de ré-ouverture...

 

Ainsi, on peut lire page 26 du protocole: "Conserver, dans la mesure du possible, les mêmes groupes d’élèves et d’enseignants."

Dans le mème temps la circulaire précise "Une attention particulière est portée  en 1re, à l’enseignement de français et aux enseignements de spécialité".

 

La réforme du lycée qui a fait exploser le groupe classe n'est pas compatible avec le contexte sanitaire.


Soyons vigilant.e.s pour ne rien nous laisser imposer!

 

Nous devons agir collectivement, localement

  sur l'organisation mise en place

 
Santé au Travail
 

Plusieurs Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) ont eu lieu les 23 mars, 16 avril et 4 mai pour le dernier. Voir les avis proposés et adoptés

 
Mutations 2020
 

Affichage des barèmes sur SIAM

 

Le SNES-FSU vous accompagne.

 

En savoir plus

 

 
Promotions : passage à la hors-classe
 

Voir le calendrier des Commissions Administratives Paritaires Académiques (CAPA) chargées d’étudier l’avancement au grade hors-classe pour la rentrée scolaire.