CDI et réouverture des établissements

vendredi 29 mai 2020
par  Sylvie Nantes-Berger

Au regard du protocole sanitaire et des préconisations du conseil scientifique, la réouverture des CDI, bien que souhaitée par les corps d’inspection, semble très difficile voire impossible à mettre en place.

Les préconisations du conseil scientifique appliquées dans les établissements sont de maintenir les classes dans une même salle toute la journée pour limiter les déplacements. Les professeurs documentalistes pourront donc, le cas échéant, poursuivre les enseignements en Information-Documentation et en Éducation aux Médias et à l’Information (EMI), en respectant les mêmes préconisations que les autres enseignants.

Ce que le protocole sanitaire impose :

« Neutraliser les accès aux installations et matériels qui ne peuvent pas faire l’objet d’un protocole de désinfection » p.12
« Vérifier que le matériel et les outils pédagogiques collectifs ne sont pas directement accessibles aux élèves » p.39

« En complément du protocole de nettoyage quotidien, lorsque des groupes d’élèves différents se succèdent dans les salles d’enseignements spécifiques, un nettoyage approfondi des tables, chaises, équipements et matériel en contact avec les élèves est réalisé entre chaque groupe » p. 41

Ce qu’il préconise :

« Réduire l’effectif présent en continuant le télétravail pour une partie du personnel quand cela est possible ». p.47

Comment envisager la réouverture des CDI aux élèves, comme le souhaitent les corps d’inspection, tout en respectant le protocole sanitaire ?

En effet, malgré ce qui est écrit par les IPR/EVS, le professeur documentaliste ne peut procéder à la désinfection des outils et supports utilisés parce que cela relève de la compétence des agents de service, qui auront été formés pour cela.

De plus, la charge de travail des professeurs documentalistes est considérablement alourdie par les conditions sanitaires pour le traitement des livres par exemple (retour de prêts, catalogage, indexation etc).

Au regard de tous ces éléments, la réouverture des CDI ne peut être imposée lorsque les conditions ne sont pas réunies. Le professeur documentaliste doit être associé et entendu pour tout ce qui concerne le CDI dont il a la responsabilité (comme le stipule la circulaire de mission).

Le SNES-FSU reste à vos côtés pour vous défendre. N’hésitez pas à nous contacter et à nous signaler toute situation abusive.
PNG - 129.5 ko