IUT : la réforme du BUT doit être reportée à la rentrée 2022. Signez la pétition

mercredi 17 juin 2020
par  Philippe Piguet

Le contexte dans lequel se déroule aujourd’hui la réforme du BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) est impropre à sa réussite au moins pour trois raisons.

Tout d’abord, le contexte suit une évolution défavorable : le bac + 3 est extrêmement déstabilisé par le développement de multiples formations en concurrence directe avec le BUT ; perdre la reconnaissance du DUT sera critique.

Ensuite, l’échéancier n’est plus soutenable : le calendrier initial de la réforme était déjà très tendu avant la crise sanitaire, il est désormais intenable.

Enfin, l’adhésion des collègues dans les IUT est devenue très réduite, quand adhésion il y a eu : le projet BUT n’est plus suffisamment défendu et supporté, ni même compris, par les collègues qui sont censé.e.s le mettre en œuvre.

Partant de ce constat, le SNESUP-FSU est extrêmement inquiet quant aux conséquences de la réforme pour les IUT et pour celles et ceux qui y travaillent, leurs étudiant.e.s actuel.le.s et futur.e.s et les entreprises qui les embauchent. Nous ne sommes plus en mesure d’identifier une quelconque raison de rester optimistes ou mesuré·es face à ce projet.

Le SNESUP-FSU est allé au bout du dialogue avec l’ADIUT et le ministère. Le refus de considérer la demande quasi-unanime de revoir le calendrier de mise en place du BUT pour le reporter à 2022 sonne comme une rupture entre les collègues des IUT et celles et ceux qui les dirigent. Nous invitons les collègues à signer la pétition demandant ce report : Pour le report du Bachelor universitaire de technologie (BUT) en 2022.

Mais cela ne sera pas suffisant. Défendre les IUT et les formations qu’ils délivrent, c’est remettre à l’ordre du jour la question d’une véritable licence universitaire de technologique, ouverte sur la société, et pleinement inscrite dans le système public d’enseignement supérieur et de recherche.