Premier GT CHSCT -D afin d’examiner les...

samedi 12 septembre 2020
par  Elvire Celma

Premier GT CHSCT -D afin d’examiner les conditions de rentrée 2020.

Pour le second degré …. Les élus de la FSU ont alerté le Dasen sur les inquiétudes légitimes des personnels enseignants quant aux conditions de rentrée et le manque d’informations sur des points sur lesquels le protocole sanitaire reste trop imprécis :

En ce qui concerne les cantines et les internats, angles morts de protocole sanitaire, aucune préconisation rectorale ou ministérielle n’a été transmise aux établissements. Le Dasen admet qu’il y aura « surement des difficultés » à appliquer les règles de distanciation physique dans les cantines et les chambres d’internat. L’organisation de la demi-pension et celle des internats sont laissées aux seuls chefs des établissements.

Quant aux transports scolaires, là non plus le Dasen n’a pas connaissance d’éventuelles consignes transmises par les collectivités territoriales pour éviter les regroupements d’élèves devant les points d’arrêts. Il rappelle simplement que le masque est obligatoire dans les transports communs….

Les élus FSU ont aussi pointé la nécessité d’éclaircir, avant la rentrée, la situation des personnels présentant des fragilités de santé au regard du virus. Là aussi la seule réponse a été : le port du masque.

Il a été précisé que les masques attribués aux personnels vulnérables sont de type chirurgical à usage médical de catégorie 2 (à ne pas confondre avec les masques grand public de catégorie 2). Les personnels vulnérables peuvent aussi en obtenir gratuitement en pharmacie sur présentation de leur certificat médical.
Pour le moment le nombre de ces masques disponibles dans les établissements et réservés aux personnes fragiles n’est pas connu. D’autre part, le Dasen a rappelé que si un personnel ne pouvait pas reprendre le travail pour des raisons de santé il suffisait de se mettre en arrêt maladie !

Les représentants FSU du second degré n’ont pas obtenu de réponse satisfaisante non plus quant à l’organisation de la rentrée et l’aspect pédagogique. Le Dasen ne sait pas si des recommandations ont été faites pour l’utilisation des salles spécifiques (comme celles utilisées pour l’enseignement artistique, industriel ou scientifique) ou bien pour les pratiques pédagogiques comme la chorale ou bien la manipulation de matériel.

Les élus de la FSU ont rappelé la nécessité de convoquer des CHS ou des CA extraordinaires avant la rentrée pour examiner les conditions d’application du protocole sanitaire ministériel à la hauteur de leur établissement. Le Dasen ne peut pas imposer ces réunions aux chefs d’établissement.

Beaucoup de questions…trop peu de réponses à la veille de la rentrée.

Un prochain GT post rentrée pour faire le point sera programmé .
En attendant faites remonter les informations sur votre rentrée dans vos établissements et les mises en œuvre du protocole.

Les représentantes FSU au CHSCT 90

Sylvie DECHAMBENOIT, Peggy MOUQUAND , Elvire CELMA