Situation sanitaire : ne pas baisser la garde !

Situation sanitaire dans les EPLE de l’académie : le SNES-FSU écrit au Recteur
vendredi 8 janvier 2021
par  Nathalie Faivre, Philippe Piguet

Objet : situation sanitaire des EPLE

Monsieur le Recteur,

Lors de l’audioconférence du mercredi 6 janvier, vous avez fait part aux organisations syndicales de votre intention d’inciter les proviseurs des lycées à accueillir, dans les meilleurs délais semble-t-il, l’ensemble de élèves des classes de terminales en présentiel.

Cette volonté de modifier dans un cadre de globalité les procédures de continuité pédagogique qui, jusqu’alors, nous avaient été présentées comme relevant du seul plan local ne laisse pas de nous étonner. D’une part, le contexte sanitaire ne justifie pas un quelconque relâchement dans les protocoles mis en œuvre depuis novembre et, d’autre part, au plan pédagogique, les retards accumulés depuis l’an dernier ne pourront pas être comblés à ce stade de l’année scolaire. Compte tenu de cette situation, il semblerait plus judicieux, dans l’intérêt des élèves, de leurs parents et des personnels que soient envisagés, dès maintenant, des aménagements du calendrier et des épreuves du baccalauréat, avec report en juin des épreuves prévues en mars.

En tout état de cause, si cette décision devait, à rebours du contexte sanitaire et pédagogique, être mise en œuvre, le plan de continuité élaboré par le ministère conformément au Code de l’éducation et qui a présidé au choix actuels des établissements, devra être respecté. Pour mémoire, sont prévus, a minima, la consultation des équipes pédagogiques et des conseils d’administration…

Confiant en votre volonté d’envisager la poursuite de cette année scolaire dans la sérénité pour l’ensemble de la communauté éducative, nous vous prions de bien vouloir agréer, monsieur le Recteur, l’expression de notre profond attachement au service public d’éducation national.