Sur le Web, ces 30 derniers jours

mardi 28 avril 2020

  • Pourquoi nous rejetons la réforme du lycée et du ba ccalauréat ? (Reims)
    Le gouvernement met en place dès la rentrée prochaine une réforme du baccalauréat et du lycée. Elle concernera, à la rentrée 2019, les actuels élèves de seconde. Pour nous, ces réformes sont très dangereuses pour les élèves. La réforme du lycée repose sur la disparition des « séries » du bac général : À (...)

  • POUR UNE PROTECTION RENFORCEE DES PERSONNELS NON-TITULAIRES…
    Enseignants, Enseignantes, Conseillers d'Education et Psychologues de l'Education nationale NON-TITULAIRES en CDD ou CDI, si vous vous trouvez en difficultés ou en situation de précarité à cause du confinement pour CRISE SANITAIRE… Merci de bien vouloir réagir via cette lettre/enquête pour nous (...)

  • Lycée 4.0 en région Grand Est : une improvisation totale ! (Reims)
    Un article (1 ) du site des régions de France annonce comme exemplaire le lycée 4.0 en région Grand Est. A part les initiateurs du projet, on se demande bien qui a été interrogé pour avancer une telle affirmation ! Le lycée Diderot à Langres qui a pourtant une longue expérience dans l'utilisation du (...)

  • Lutte contre la fermeture du bac pro GA au lycée Stéphane Hessel d'Épernay (Reims)
    Le vendredi 21 décembre, la proviseure a annoncé aux enseignants de la spécialité le projet de fermeture de la filière GA au lycée Stéphane Hessel d'Epernay. La filière GA (Gestion Administration) est une fusion des anciens bacs pros comptabilité et secrétariat. Aucune création de filière ou (...)

  • Lycée : bataille sur tous les fronts (Reims)
    Une réforme du lycée, du bac, de l'accès au études supérieures dont les personnels ne voudraient pas, dont les élèves ne voudraient pas, que les personnels de direction auraient du mal à mettre en place... Ça ne paraîtrait pas très sérieux. Menée en force et dans la précipitation ? Ça ne paraîtrait pas (...)

  • Enseignements de spécialité dans les établissements publics (Reims)
    Lors du CTA du 06 décembre dernier a été présentée aux organisations syndicales, représentées dans cette instance, la carte des spécialités en lycée pour notre académie. Nous avons rappelé les problèmes posés par cette réforme. Vous pourrez retrouver la déclaration FSU faite en ouverture de cette commission (...)

  • Bac 2021 Coûte que coûte
    Maintien des oraux des épreuves anticipées de français, prise en compte des épreuves communes de contrôle continu : le ministre veut affirmer que la réforme du bac aura bien lieu Alors que les épreuves finales du bac en Terminale sont annulées et, au mépris des contraintes sanitaires, le ministère (...)

  • Baccalauréat : Effets secondaires du contrôle continu
    Le ministre a annoncé le recours au contrôle continu pour la session 2020, sauf pour l'épreuve anticipée de français (EAF), dont seul l'oral est maintenu. Une décision qui interroge et une première dans l'histoire du diplôme. Le 6 avril, de manière aussi inattendue qu'opportune, Jean-Michel Blanquer (...)

  • Bac : un hors contrat hors contrôle
    Samedi 4 avril. Le matin, le ministre annonce que les élèves de l'enseignement privé hors contrat passeront le bac en septembre. Le soir, il affirme que ce sera finalement en juillet, comme tout le monde, avec examen du « livret scolaire » des candidats au jury d'admission. Alors que l'État n'exerce (...)

  • BTS 2020 : Sous conditions
    La crise sanitaire du Covid-19 a mis en lumière les défauts majeurs des référentiels de BTS auxquels il apparaît nécessaire d'apporter des corrections. Ces référentiels divergent dans leur forme et prennent peu en compte les différents modes d'acquisition du diplôme et les stages en entreprises, qui (...)

  • SNU : l'acharnement
    Malgré la situation économique et sanitaire exceptionnelle, le gouvernement s'acharne à maintenir la session 2020 du SNU (service national universel) qui coûtera 30 millions d'euros ! Cette dépense, sans intérêt, doit être réinvestie dans l'Éducation nationale qui en a bien besoin. Le calendrier est (...)

  • CA et déconfinement : à chacun ses responsabilités !
    Certains pourraient envisager de faire porter aux conseils d'administration ou aux comités hygiène et sécurité des établissements une responsabilité qu'ils n'ont pas à endosser. Pour le SNES-FSU, CA et CHS ne peuvent être décisionnaires sur les questions sanitaires de reprise. Ils n'en ont aucunement (...)

  • Rentrée 2020 : Le second degré méprisé
    Le ministre prétend que sa principale préoccupation est la réduction des inégalités. Les conditions de la rentrée de septembre qu'il organise, démontrent le peu de cas qu'il fait des collégiens et lycéens du service public. Pour ne prendre que les moyens en personnels dans le second degré, le bilan de (...)

  • CIO et crise sanitaire : foire aux questions n°4
    1. Mon DCIO (ou l'IEN IO) me propose de venir au CIO avant le 11 mai pour préparer la rentrée, suis-je obligé.e d'y aller ? Le déconfinement est fixé nationalement le 11 mai. Pour l'Éducation nationale, les décisions de déconfinement seront prises par « territoires » selon l'annonce du Président de la (...)

  • Lycée Blanquer : la grande arnaque (Poitiers)
    La vérité sur le lycée Blanquer est maintenant révélée au grand jour et tout ce que le SNES-FSU avait annoncé s'avère exact, hélas. Anti-choix d'orientation La liberté de choix d'orientation est un leurre, puisque les élèves qui choisissent la voie générale sont, en réalité, assignés à résidence dans (...)

  • Programmes au lycée : à quoi faut-il s'attendre ? (Poitiers)
    Le conseil supérieur des programmes (CSP) a, dans un temps record, produit des projets de programmes sur le lycée. Travailler vite, c'est rarement travailler bien, surtout dans ce domaine. Le SNES-FSU estime qu'ils n'ont pas à rester secrets et que les enseignants ont le droit de les consulter, (...)

  • Lettre au président de Région, Alain Rousset (Poitiers)
    Depuis que la grande région nous a été imposée, les subventions et aides apportées aux lycées et aux lycéens ont fondu… La réforme du lycée qui s'annonce s'accompagnera de nouveaux programmes dans toutes les disciplines, la même année, en 2de et en 1ère. Comment les familles pourraient-elles assumer (...)

  • Agir contre la réforme du lycée et du bac (Poitiers)
    La nocivité de la réforme du lycée et du baccalauréat n'est maintenant plus à démontrer. Il y a cependant encore des collègues et des parents à convaincre (retrouver les argumentaires et le matériel de campagne ici). Les budgets des lycées de l'académie sont en nette baisse et les conséquences en termes (...)

  • Réforme du lycée et manuels scolaires (Poitiers)
    J-M. Blanquer signe ses réformes du baccalauréat et du lycée mais n'assure pas le service après vente. Ce sera donc la région et les parents d'élèves qui mettront la main à la poche. La région a annoncé qu'elle donnerait 200€ maximum par lycéen pour l'acquisition des manuels dans les établissements (...)

  • Évaluez, évaluez, il en restera toujours quelque chose ! (Poitiers)
    Les médias se font largement l'écho, en cette rentrée, de la volonté du ministre Blanquer de renforcer encore la pression des évaluations. Il s'agit d'évaluer les enseignants, les établissements et les élèves… à tour de bras ! C'est le retour des évaluations formatées en primaire mais aussi au collège et (...)

  • Manuels numériques (Paris)
    La région a finalement cédé sur l'équipement numérique des premières (initialement prévu uniquement sur critères sociaux) et des enseignants mais de grandes inquiétudes sur la date de livraison pour les 46% de lycées généraux et technologiques qui passeront au « tout numérique » en Ile-de-France (taux (...)

  • LYCEES : la région Ile - de - France augmente à nouveau les financements versés aux lycées privés (Paris)
    Alors que l'an dernier déjà, cette somme avait été multipliée par 2 pour atteindre 1 765 877 euros (sans compter les 587 854 euros consacrés aux travaux de sécurisation entrepris dans le cadre de Vigipirate), la contribution régionale aux travaux de rénovations et d'agrandissements des lycées privés (...)

  • LYCEES : le lourd tribut des restrictions budgétaires (Paris)
    Les DHG par établissement ont été transmises aux organisations syndicales fin janvier. Le SNES-FSU Paris les a publiées sur son site pour que chaque section puisse connaître les pertes à venir, notamment dans les établissements où les chefs ont fait de la rétention d'information. Sans surprise, la (...)

  • En bref (Paris)
    Lycée Jacquard : demande d'audience pour défendre l'identité du lycée et les postes menacés par la fusion avec le lycée Bergson ; Lycée Saint-Lambert : mobilisation des personnels, élèves et parents contre les retards de travaux dans les nouveaux locaux ; Lycées Quinet, Louis Armand, Claude Bernard, (...)

  • Aucun dialogue social et tentative pour museler les profs (Paris)
    Le CSE (conseil supérieur de l'éducation) s'est prononcé pour un moratoire des réformes du bac et du lycée, et a voté contre tous les programmes sauf un. Partout dans les académies, lors des groupes de travail, lors des Comité Techniques Académiques qui se sont déjà tenus, le rejet de la réforme est (...)

  • LYCEE BLANQUER : La liberté de choix est une fiction ! (Paris)
    Le gouvernement a opportunément ressorti le VRP de la réforme du lycée et du bac, P. Mathiot, qui se félicite publiquement que 50 % des élèves de 2nde fassent des vœux qui « sortent du carcan des séries », les autres ayant besoin de plus de temps pour s'affranchir de ce cadre. On trouvera ci-dessous des (...)

  • LYCEE BLANQUER : Réforme et souffrance au travail (Paris)
    Au mois de mars 2018, dès que les projets de décrets et d'arrêtés ont été connus, le SNES-FSU a alerté le ministre par tous les moyens possibles et notamment, dans le cadre du CHSCT ministériel sur le fait que la réforme entraînera une "profonde remise en cause de l'organisation actuelle du lycée (...)

  • GREVE DU 17 JUIN (jour de surveillance de la première épreuve du bac 2019) : Modèle de lettre aux parents et aux élèves (Paris)
    Le SNES-FSU appelle les enseignants du second degré à la grève le 17 juin, jour de surveillance de la première épreuve du bac 2019. Cette modalité d'action, exceptionnelle pour des professeurs attachés à la réussite de leurs élèves et à l'existence de diplômes nationaux, montre bien la gravité de la (...)

  • LYCEES : manuels numériques ou papier ? Point d'info et enquête (Paris)
    La région met la pression pour que soit atteint son objectif de 50% des lycées franciliens équipés en manuels numériques. Elle met les lycées devant un choix binaire : 100% numérique ou 100% papier pour les secondes et les premières. Elle équipera les futures secondes de tablettes ou d'ordinateurs (...)

  • EDITO : « Ecole de la confiance » : le ministre impose une seconde HSA ! (Paris)
    Le décret sur la seconde HSA « non refusable » est paru. Malheureusement, ce ne sont pas d'heures supplémentaires dont nous avons besoin mais d'une véritable revalorisation. Nous travaillons déjà plus de 40 heures par semaine selon les enquêtes tandis que nos salaires sont largement insuffisants (un (...)

  • ACTION : Grève de la surveillance du premier jour des examens, consultation (Paris)
    Suppressions de postes, gel des salaires, loi pour une école de la confiance, loi pour la transformation de la fonction publique, réforme du lycée et du baccalauréat : le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de la Fonction publique et de transformation en profondeur de nos métiers. (...)

  • Référundum sur la réforme du lycée : participez ! (Paris)
    « Le Monde : Avez-vous toujours le sentiment d'avoir la communauté enseignante à vos côtés ? Jean-Michel Blanquer : Oui, la majorité comprend bien l'esprit et la logique de ce que nous faisons. Je vais à la rencontre des professeurs, je les écoute. Les réformes sont faites en concertation avec eux. » (...)

  • REFORME DU BAC : ce qui nous attend à Paris (Paris)
    Non seulement le bac n'est pas simplifié puisque le nombre d'épreuves est doublé si l'on y inclut les épreuves ponctuelles nouvelles de 1ère et de Tale, mais Mme la DASEN adjointe chargée des lycées a annoncé devant la FCPE que ces épreuves seraient organisées à l'échelle de plusieurs établissements (...)

  • Nouvelle carte des spécialités des lycées suite au CTA du 15 janvier (Paris)
    Le CTA du 15 janvier, réuni pour présenter les modifications de la carte des enseignements de spécialité pour la rentrée 2019, a pris en compte les remarques des organisations syndicales et les demandes en audience des établissements. Las, est de constater qu'elle n'est pas fondamentalement (...)

  • Modèle de motion pour le CA des collèges et lycées rentrée 2019 (Paris)
    Le CA du .........................., réuni le ........................., exige davantage d'ambition pour faire réussir tous les élèves. Il vote contre la répartition et le chiffrage de la DHG 2019. Cette dotation s'avère insuffisante et ne permet ni d'avoir des conditions d'études satisfaisantes (...)

  • Les Professeurs Principaux du 21e siècle ? Le point sur la nouvelle circulaire (Paris)
    Une nouvelle circulaire sur le rôle de professeur principal est parue au B.O. le 11 octobre 2018 (n°2018-108). Elle confirme les changements apparus depuis 20 ans dans le second degré, c'est-à-dire un alourdissement des tâches à tous les niveaux. Au collège comme au lycée, le professeur principal ne (...)

  • Lycée : une rentrée compliquée (Paris)
    Aux dires de J.-M. Blanquer tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes en cette rentrée. Pourtant, à y regarder de plus près, on constate des effectifs toujours aussi élevés dans les classes, de la Seconde à la Terminale. Il n'est pas rare de voir des classes à 36 élèves (Sophie Germain, (...)

  • Que cache ParcourSup ? (Orléans-Tours)
    Alors que le chiffre de 17 000 lycéens sans affectation dans l'enseignement supérieur est repris par tous les médias, le gouvernement et le ministère restent dans une posture de déni de toutes les conséquences négatives engendrées par la loi ORE, le système Parcoursup et le manque criant de places. Ils (...)

  • Les enseignant.es du lycée Silvia Monfort représenté.es au rectorat (Orléans-Tours)
    Par une grève suivie à 90 % le 18 octobre, les personnels du lycée Silvia Monfort ont revendiqué des excuses du proviseur quant à l'altercation ayant eu lieu dans son bureau et une audience au Rectorat. Depuis, un calme apparent règne à Silvia Monfort entre colère, résignation, abattement et (...)

  • En lycée, la charrue avant les bœufs... (Orléans-Tours)
    Déjà à l'automne 2017 dans les lycées, on a commencé à appliquer une réforme, Parcoursup, qui n'avait pas encore été votée… puisque le décret et les arrêtés définissant le cadre réglementaire de cette nouvelle procédure d'orientation post-bac ont été publiés le 9 mars(2018) ! A la rentrée 2018, c'est la (...)

lundi 27 avril 2020

  • Le ministère enfin prêt ?
    On se souvient tous que, les semaines avant la fermeture des établissements scolaires, le ministre avait comme credo "On est prêt". La réalité du confinement a rapidement démontré qu'il n'en était rien. Heureusement, des projets étaient lancés et, en ce 40e jour de confinement, sont enfin portés à la (...)

  • Affectation des stagiaires 2020-2021
    Candidat-es aux concours de la session 2020, ou lauréat-s d'un concours d'une session précédente en report de stage, vous vous interrogez sur les conditions d'affectation des stagiaires pour 2020-2021. Habituellement, celles-ci sont fixées par une Note de Service que publie le Ministère de (...)

  • Lycée calmette mort pour soutenir notre camarade Olivier (Nice)
    Nous, personnels au Lycée A. Calmette (Nice), avons été profondément choqués par l'interpellation de notre collègue Olivier Sillam, à l'issue de la manifestation du 9 mai 2019. Travaillant au quotidien avec lui, nous connaissons son engagement total, pacifique et pacifiste, pour la défense du service (...)

  • Action au lycée Pasteur (Nice)
    Mardi 2 avril, de 12h à 14h, les professeurs du lycée Pasteur organisent une action de protestation devant l'établissement. Les raisons de cette action : la destruction de la voie professionnelle la fin des métiers d'art la rhétorique du ministre Blanquer A cela se rajoute localement la (...)

  • Acte 3 : « Nuit au lycée » au lycée Renoir de Cagnes sur mer (Nice)
    Jeudi 14 mars 2019, les enseignant.e.s de Renoir, mobilisé.e.s depuis l'année dernière contre les réformes du lycée, du bac et de l'orientation, ont organisé une « Nuit du lycée ». Une action soutenue par le SNES-FSU de Nice ! De 17h00 à 19h00, plus de 200 parents et élèves sont venus rencontrer les (...)

  • Mobilisation réussie contre la réforme du lycée et les suppressions de postes (Nice)
    Hier, mercredi 13 mars, à l'appel du SNES-FSU des Alpes-Maritimes, 120 collègues se sont rassemblés devant le Rectorat. Lycées et collèges étaient représentés avec, entre autres : Calmette, Parc Impérial, Estienne d'Orves, Apollinaire, Paul Augier, Maurice Jaubert, Port-Lympia et Vernier pour Nice ; (...)

  • Démission collective de la fonction de professeur principal : le kit (Nice)
    L'action contre la reforme du lycée, l'alourdissement de nos taches et le mépris grandissant pour notre métier de la part de notre hiérarchie doit nous amener à réagir. Vous trouverez ci-dessous des tracts-argumentaires à destination des collègues et des parents, et au format texte argumentaire, (...)

  • Le numérique : pas de solution miracle en pédagogie ! (Nice)
    La région PACA Sud a sollicité les lycées, lycées professionnels et lycées agricoles pour connaitre leur choix de types de manuels pour la rentrée prochaine. Le Conseil Régional PACA entend passer au « tout numérique » et équiper les lycéens de tablettes en lieu et place des manuels papiers. Pour que la (...)

  • Les spécialités ou choix forcés (Nice)
    L'inquiétude et le mécontentement continuent dans les lycées devant la mise en place à marche forcée des réformes du lycée et du bac. De nombreuses questions concernant la prochaine rentrée (dans deux mois !) restent aujourd'hui toujours sans réponse, de la faisabilité des programmes à la mise en place (...)

  • Manuels numériques (Nice)
    Au pas de charge comme la réforme du lycée Le SNES-FSU a apprécié que la Région maintienne le financement des manuels scolaires papier ou numériques, c'est une politique volontariste qui va dans le sens de l'égalité des élèves et de l'objectif de gratuité de l'éducation. En ce qui concerne les manuels (...)

Filtre

Tous les articles syndiqués

Du site syndiqué