Ils ont osé


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 24 janvier 2017
par  Nathalie Faivre

LE CHIFFRE DU MOIS

124 495 : C’est le nombre d’HSE consommées l’an dernier par notre académie ! Et plus de 4 700 n’ont pas été utilisées !
Si votre chef rechigne à vous dédommager pour du travail supplémentaire non payé, vous saurez quoi lui répondre...

jeudi 28 avril 2016

BILANGUES - PASS ÉDUCATION - RÉFORME COLLÈGE

BILANGUES « Ce n’est pas parce qu’une section bilangue existe sur le papier que nous allons la créer dans la réalité. » C’est ce que l’IPR d’allemand a expliqué lors du dernier CTA… S’il n’y a pas assez d’élèves, on ne crée pas la classe. Et comme les parents ne reçoivent pas deformulaire pour s’inscrire, le (...)

lundi 8 février 2016

Monsieur le Recteur a besoin d’un Kursaal bien garni !

« L’Association "A la rencontre de Germaine Tillion" souhaitant rendre hommage, le 10 mars, à la mémoire de Jean Lacouture, vous avait sollicité pour que quelques classes de 2de-1ière puisse se rendrent [sic] au Petit Kursaal, l’après-midi.
Nous aurions besoin d’avoir les estimations chiffrées des (...)

lundi 8 février 2016

Quelques phrases entendue pendant la première journée de formation Lettres.

Il faut cesser d’enseigner le français comme une langue morte. (Formatrice en lettres, journée de formation disciplinaire, pays de Montbéliard, le 04 février)
C’est vrai, les profs de lettres sont des réacs qui s’expriment en langue médiévale ! Le ministère, lui, fait acte de progressisme : il compte (...)

samedi 28 mars 2015

On marche sur la tête dans les établissements scolaires

Depuis un certain temps, on marche sur la tête dans les établissements scolaires :
Dans le collège X*, un élève introduit une arme de catégorie D ? Il n’est pas puni…
Dans le collège Y*, un élève fait une apologie de génocide dans l’une de ses copies ? Pas de sanction envisagée… mais le prof se voit (...)

vendredi 30 janvier 2015

Il fallait oser ... la prime aux recteurs

Il fallait oser
Créée par Sarkozy, décision libérale critiquable sous le double aspect d’une individualisation des revenus et d’une revalorisation de la hiérarchie qu’on dénie aux enseignants, la prime aux recteur de 15 200 euros fixe, augmentée de 45% de part variable en fonction des « objectifs » (...)