2 novembre 2021

Mutations et Carrières

Mutations inter-académique 2022 : qui participe à la phase inter-académique du mouvement ?

Mutations inter-académique 2022 : qui participe à la phase inter-académique du

- Vous participez à la phase inter-académique de façon facultative dans les cas suivants :
 vous êtes titulaire dans votre académie et vous souhaitez être affecté dans une autre académie. En cas de non-satisfaction de votre demande de mutation, vous restez titulaire de l’académie.
 vous êtes stagiaire en prolongation de stage mais avez été évalué positivement avant la fin de l’année scolaire 2020/2021 : vous terminez alors votre stage dans l’académie obtenue au mouvement interacadémique et sur le poste obtenu au mouvement intra-académique, vous serez titularisé au cours de l’année, et n’avez donc aucune obligation de participer au mouvement.

- Vous avez obligation de participer à la phase inter-académique dans les situations suivantes :
 personnels stagiaires (y compris ceux affectés dans le supérieur) devant recevoir une première affectation en tant que titulaire ou dont l’affectation obtenue au mouvement inter-académique 2021 a été annulée (report ou prolongation de stage sans évaluation avant la fin d’année scolaire). Les personnels stagiaires précédemment titulaires d’un autre corps de l’éducation nationale dans l’académie n’ont pas obligation de participer au mouvement inter-académique.
 personnels titulaires d’une autre académie affectés à titre provisoire dans l’académie pour l’année 2021/2022.
 agents placés en position de congé sans traitement en vue d’exercer des fonctions d’Ater ou de doctorant contractuel ayant accompli la durée réglementaire de stage.

Si vous avez l’obligation de participer au mouvement inter-académique, vous pouvez être soumis à une procédure d’extension des vœux : en cas de non-possibilité d’être affecté sur les vœux formulés, l’algorithme vous affectera dans la 1re académie métropolitaine disponible avec votre barème. L’extension se fait à partir de la 1re académie formulée et avec le barème le moins élevé attaché à l’un des vœux. Ce barème est dénué de toute bonification, à l’exception de la situation administrative (échelon, poste), des points de handicap (100 pts), des points de rapprochement de conjoints/autorité parentale conjointe et des points liés à l’exercice en éducation prioritaire.
Chaque académie a sa propre table d’extension. Le risque d’être affecté en extension doit être pris en compte dans l’élaboration de la stratégie de demande de mutation, il est important de prendre l’attache des commissaires paritaires du SNES-FSU.

Sandrine RAYOT