19 janvier : les retraité·es aussi !

Retraité·es, nous aussi
nous refusons cette contre-réforme !

- Parce qu’elle est injuste pour la majorité des personnes en activité et les jeunes en formation.

- Parce qu’elle va diminuer le temps passé en retraite, notamment en bonne santé pour celles et ceux qui subissent des contraintes physiques, psychologiques ou temporelles dans leur travail.

- Parce qu’elle va continuer de faire baisser le niveau de la plupart des pensions de demain et de celles des retraité·es d’aujourd’hui.

- Parce qu’elle va amplifier les inégalités subies par les femmes.

- Parce qu’elle ne répond pas aux questions essentielles : comment garantir le plein emploi des jeunes et des « seniors » ? Comment améliorer les conditions et le sens du travail ? Comment les richesses produites peuvent-elles être mieux réparties avec la mise à contribution des spéculateurs et grandes entreprises ?

Retraité·es, nous voulons un autre avenir
pour nos enfants, nos petits enfants
et pour la société !

D’autres choix sont possibles pour une vraie réforme avec un départ à 60 ans :

- Partager plus équitablement les richesses produites : augmenter les salaires et les pensions, mettre la pension minimale au niveau du Smic, indexer les pensions sur le salaire moyen et réaliser enfin l’égalité salariale hommes-femmes.

- Améliorer les conditions de travail et revenir à des durées de carrière réalisables pour un niveau de pension d’au moins 75 % du revenu d’activité.

Retraité·es, nous contribuons beaucoup par nos activités à la vie familiale à celle de la cité et au tissu associatif. Cela aussi doit être entendu !

Mobilisons-nous dès maintenant ! Rejoignons le pôle « retraité·es » dans les manifestations du jeudi 19 janvier !

Les rendez-vous en Franche Comté : https://besancon.snes.edu/Dans-la-bataille-de-toutes-nos-forces.html