22 octobre 2021

Sections départementales

Haute-Saône : bilan de la rentrée 2021 des collèges.

Compte-rendu du Groupe de Travail Collège concernant la rentrée de septembre 2021

Voir les documents en PJ (fichiers accompagnant l’article) distribués en amont de la réunion concernant :
- les effectifs constatés au 3 septembre
- le E/D au 3 septembre
- la répartition des HP, HSA et IMP au 8 octobre
- la DGH SEGPA
- l’implantation des contractuels alternants Master MEEF
- l’implantation des stagiaires
- la situation des postes définitifs et provisoires au 8 octobre
- la campagne des postes partagés au 8 octobre

Mme la DASEN étant retenue au collège J. Brel en raison de l’hommage à Samuel Paty, M. Vaysse a commencé la réunion en apportant une précision sur les effectifs validés au 15/10.
Dans les collèges, dispositifs particulier et SEGPA compris, la baisse est de 227 élèves entre la rentrée 2020 et la rentrée 2021.
Dans les lycées, une hausse de 84 élèves à mettre au crédit des lycées généraux et technologiques (+ 129), les lycées professionnels ayant une petite baisse de 45 élèves.
Pour les sections STS, baisse de 63 élèves.

Les organisations syndicales présentes, FSU (SNES et SNEP), SE-UNSA et SNALC ont ensuite été conviées à faire leurs remarques concernant les différents documents. Les échanges ont surtout concerné les représentants FSU et l’administration.

Nous avons fait remarquer les éléments suivants :
- pour les SEGPA, des effectifs élevés, en particulier à Lure, au-delà des 16 élèves recommandés par division.
- pour les effectifs par classe, nous avons demandé à être bénéficiaire de la mise à jour récente. Nous avons aussi fait remarquer que des classes atteignent ou dépassent les 30 élèves à Champagney, Dampierre, Faverney et Jean Macé. Nous avons insisté sur la dégradation des conditions d’enseignement et la difficulté à accueillir dans ces conditions les élèves en inclusion issus des dispositifs particuliers. Nous avons rappelé que nous avions déjà alerté sur ces situations lors de la préparation de rentrée et nous avons réitéré notre demande d’attention particulière pour ces établissements.
- Nous avons aussi demandé des éclaircissements sur la situation des alternant et des stagiaires afins de savoir si tous avaient un tuteur en établissement. Une réponse précise n’a pas pu nous être apportée.

Pour les questions diverses, seuls les représentants SNES et SNEP sont intervenus.
Nous avons abordés les questions suivantes :
- nous avons fait remonter les situations de postes non encore pourvu de remplaçants (postes dont nous avions connaissance) : Musique à Rioz, EPS à Vauvillers, Arts plastiques à Dampierre, technologie à Vauvillers et poste d’infirmière à Belin
- nous avons insisté sur la dégradation des remplacements dans notre département, en parlant plus particulièrement de l’EPS, de l’histoire-géographie, des mathématiques, des lettres modernes et de l’anglais avec différents exemples.
- nous sommes intervenus pour le collège de Luxeuil à propos du protocole COVID et des travaux au sein de l’établissement afin que les informations soient remontées au CD70.
- nous avons aussi fait remarquer le problème des VS en Lettres classiques qui parfois affiche un faux complément de service pour des collègues exerçant toutes leurs heures dans l’établissement, en rappelant qu’un enseignant de Lettres classiques est un enseignant de Latin, de Grec et de Lettres modernes.
- nous avons fait remonter le problème des établissements qui ne sont toujours pas dotés en tablettes numériques alors que d’autres voient déjà leur matériel renouvelé.
- nous sommes intervenus sur la question de la carte cible des assistants pédagogiques. Il nous a été répondu que les besoins étaient plus importants en lycée et que certains collèges voyaient donc leur dotation diminuer ou disparaître au profit du redéploiement. Nous avons fait remarquer que les besoins en collège restaient importants et que nous déplorions le système « déshabiller Pierre pour habiller Paul". A ce propos la liste des collèges perdant leur assistant pédagogique est disponible sur le site du SNES à l’adresse : https://besancon.snes.edu/Carte-cible-des-Assistants-pedagogiques.html
- nous avons aussi demandé pour un prochain GT un bilan de l’activité du dispositif Relais en Haute-Saône.
- nous avons enfin abordé l’allègement du protocole COVID. Bien que l’incidence remonte légèrement en Haute-Saône, nous restons pour l’instant sur des chiffres inférieurs à la barre des 50 cas. Un nouveau point COVID sera fait en visio après la rentrée.

Les représentants FSU présents au GT :
Ludivine Krattinger-Couturier, SNES
Nicolas Cussey, SNES
Kévin Rongeot, SNEP

Postes21
DGHSEGPA21
R21 Alternants Master MEEF
R21 Effectifs au 03 09 2021 2 tabs
R21 Stagiaires postes pros
répartition HSA ajustement